January 25, 2016

January 18, 2016

January 15, 2016

December 18, 2015

November 6, 2015

Please reload

Recent Posts

Eastbourne

January 15, 2016

1/6
Please reload

Featured Posts

"Une expérience, une aventure, mille souvenirs"

October 21, 2015

 

Esther est une jeune fille de 21 ans ayant réalisé un stage ERASMUS + à Cork en Irlande. Avec la Maison de l'Europe de Niort et des Deux-sèvres elle a pu concrétiser ce projet qui lui tenait à coeur. Retour sur cette expérience à l'étranger, elle témoigne.

 

Pourquoi avoir réalisé un stage Erasmus +

 

 

 

Etant donné que mon but était de reprendre mes études en septembre, un stage professionnel était le plus intéressant pour moi. Il m'offirait une expérience culturelle à l'étranger mais aussi et surtout une expérience professionnelle à rajouter sur mon CV, ce qui peut faire la différence. 

Vous voulez savoir pourquoi l'Irlande? EH bien je voulais vraiment améliror mon anglais, donc le choix se réduisait à l'Angleterre ou l'Irlande. Le Nord de l'Angleterre, j'ai déjà eu l'occasion d'y aller et dans le Sud, c'était trop proche de la France et des français. C'est vrai après tout, autant s'offrir un exil digne de ce nom, sur une île éloignée dans l'océan Atlantique, sans tentation pour rentrer vu le prix des billets et limiter les chances de croiser des français (même si ce n'est pas ce qui manque à Cork, mais ça je m'en suis rendue compte qu'une fois arrivée...)

 

Attention au départ, direction quelque part!

 

 

Alors me voilà direction Cork équipée de mes 50kg de bagages et de toute ma détermination pour ce nouveau départ! Mon bon avant, j'ai pris la route bien installée dans la voiture de papa et maman qui m'ont gentiment accompagnée à Paris. 

 

Jusque là rien à signaler, un trafic opérationnel le peu de temps où j'avais les yeux ouverts, on est arrivés à l'enregistrement avec un peu d'avance. Puis ce fut l'heure d'enregistrer les bagages, d'embrasser bien fort tout le monde, de retenir ses larmes... Merci bouquin adoré pour le temps d'attente, j'ai eu le temps de rappeler maman et papoter avec mes amis qu'il était l'heure d'embarquer! Enfin ça , c'est ce qu'on pensait. Les membres de l'équipage Aer Lingus nous ont fait asseoir bien sagement, l'avion a commencé à se mettre en marche après 45 minutes de retard pour au final faire demi-tour sur la piste...

 

Bref, au final, on nous a fait descendre de l'avion pour retourner patienter en salle d'embarquement où là on a eu une annonce en français:

 

"Nous rencontrons actuellement des problèmes techniques avec l'ordinateur de bord, nos ingénieurs sont en train de se pencher sur le soucis, mais nous devons attendre des décisions de la part de la compagnie pour savoir s'ils nous envoient une pièce de rechange de Dublin que nous n'avons pas dans nos stocks ou s'ils nous envoient un nouvel avion, merci de votre compréhension et de votre patience."

 

La patience aura durée 1h tout au plus mais l'attente 6h au total... C'est donc aux alentours de 20h30 qu'un avion anglais venu d'Amsterdam est venu nous chercher pour nous emmener à Cork.

 

Moi qui avait prévu de me repérer un peu, de faire trois courses avant de commencer dès le lendemain pour une semaine de cours, c'était compromis!

En sortant de l'avion, Margaret m'attendait accompagnée de son mari pour m'emmener à ma résidence. Dans la série "je n'ai pas de chance, je demande Esther", la poignée de ma valise a décidé de céder à ce moment, bof, j'étais plus à ça près.

 

Copley Street!

 

 

 

Avant de partir, Pauline m'a demandé ce que je préférais comme hébergement:

    - Une chambre simple, ma chambre à moi, pour 25€ par semaine soit 650€ pour 6 mois

    - Une chambre double, à partager avec une autre personne, payée par les bourses soit ... 0€ pour 6 mois

 

Etant donné que je voulais partir le plus tôt possible, je n'avais pas de préférences, une chambre simple m'a donc été attribuée.Elle se trouva dans la résidence Copley Court - Student Accomodation

 

Dans cette sublime résidence parée de rouge, nous étions dans le dernier couloir du dernier étage et nous étions que 3 dans l'appartement. 

 

Durant 6 mois j'ai partagé l'appartement 34 avec une sud-coréenne, une allemande, un italien, une française et trois espagnols. Franchement, mille mercis Margaret d'avoir essayé pendant 4 mois de ne pas me mettre avec des français, mais en avril la résidence a changé de propriétaire et j'ai fait la connaissance de Camille la Marseillaise :-).

 

Au départ je voulais changer d'appartement pour ne pas payer, mais quand on connait le prix des loyers en Irlande, qu'on discute avec ses anciens colocataires qui ont changés et qui se retrouvent dans les résidences étudiantes où c'est sale, froid, pas entretenu, j'ai décidé de rester dans mon petit chez-moi avec mon intimité. 

 

Malgré notre propre chambre et salle de bain, certaines règles de vie s'impose dans une colocation. A savoir, le sujet qui fâche, l'eau chaude!

 

Ah oui! les colocations sont mixtes, mais sachant qu'on ne partage au final qu'un couloir et une cuisine, ce n'est pas vraiment dérangeant.

 

Petit plus de Copley, dans la cuisine / living-room, on a une télé, et c'est bien pratique quand on s'exile au moment du tournoi des 6 nations (amateur de rugby, bienvenue!) et pour comprendre le grand décalage entre les coutumes françaises et irlandaises. Par exemple, les informations ne sont pas à 20h mais à 18h, l'heure du dîner en Irlande, puis reprennent vers 22h-23h et il n'y a pas de films mais plus des séries comme les Simpson et The big bang théory entre autre. 

 

Cork English College

 

 

 

Après une courte nuit mais bien réparatrice, nous voilà déjà le lundi 1er décembre. C'est donc équipée de mon sac à dos, de mes nouvelles baskets et de mon plan que je m'en vais pour mon premier jour d'école. 

 

En avant, let's go, c'est parti les amis!

 

Parce que les irlandais sont chaleureux et qu'ils aiment nous accueillir en bonne et due forme, c'est donc un sympathique petit test d'anglais de deux heures qui nous attendais... Enjoy :-)

 

Ceci à permis de nous affecter à différentes classes en fonction de notre niveau d'anglais pour optimiser notre apprentissage. 

 

Les cours de CEC se déroulent de la manière suivante: 4h de cours, de 9h à 13h30, réparties en deux modules (Grammaire et expression) pendant lesquels on fait différent type d'exercice. Le module grammaire est beaucoup plus scolaire, papier et crayon sont de rigueur, et le module expression est beaucoup plus libre (c'était mon préféré!), on se retrouve en binôme pour parler de otut et n'importe quoi, allant de nos plans pour le weekend aux plats typiques de nos régions. 

 

Dans ma classe, nous étions 7 venus des quatre coins du monde. c'est un réel avantage d'être si peu nombreux, on ne peut pas se cacher derrière son camarade. Nous sommes tous assis en rond, ce qui est beaucoup plus agréable et ce qui nous incite à prendre la parole. 

L'avantage aussi est qu'il n'y avait personne pour parler notre langue maternelle, tout se faisait en anglais. 

Pour ma part l'expérience n'aura durée qu'une semaine mais j'en garde de très bons souvenirs!

 

Connect Promotions

 

Mon entreprise d'accueil durant ces 6 mois était Connect Promotions. Ils commercialisent des articles de promotions pour d'autres entreprises ou associations. C'est une entreprise virtuelle, c'est-à-dire qu'elle commercialise ses produits uniquement par catalogue ou internet, et toutes les transactions se font par email. 

 

 

 

Mon premier jour, j'ai été accueillie par Maria la stagiaire espagnole que j'allais remplacer, elle m'a donc formée aux bases, expliquée son travail qui allait être le mien, initiée au logiciel, donnée quelques astuces, rédigée un guide si jamais je suis perdue quand elle sera partie, puis elle m'a aidée à trouver ma ligne de bus et les arrêts les plus proches de chez moi. 

 

La première semaine était éprouvante car je devais me rendre en cours le matin puis aller à l'entreprise l'après-midi pour être formée. 

Mes principales missions étaient la création de devis pour les clients, je devais également contacter les fournisseurs pour connaître leur prix et l'état des stocks, principalement par email, mettre à jour la base de donnée client, prospects et fournisseurs. De plus, j'ai du créer un site web marchand en collaboration avec une entreprise spécialisée dédié aux plus fidèles clients pour qu'ils puissent commander directement des clebs USB en ligne. En ce qui concerne l'administration, j'ai fait un travail de vérification et envoi des factures, de gestion des stocks, et j'ai assisté au travail de recensement des transferts monétaires. 

 

Quand je suis arrivée j'ai fait la connaissance d'Eva, une ancienne stagiaire née en Suisse donc parlant couramment français, qui a été embauchée à la fin de son stage. On a travaillé deux mois ensemble, ce qui nous a laissé le temps d'apprendre à se connaître et devenir amie. Je suis très contente de l'avoir rencontrée au début de mon stage, c'est toujours rassurant d'avoir quelqu'un qui parle français quand on arrive, si j'avais des tâches importante à faire, je pouvais lui demander confirmation quand je n'étais pas sûre d'avoir compris. 

En parallèle, mes collègues allaient devenir un peu ma deuxième famille. Après six mois passés en leur compagnie, il était l'heure de passer le ralis au futur stagiaire. J'ai donc passé ma dernière semaine à former José, portugais de 44 ans et ici pour valider sa thèse et trouver l'opportunité pour rester en Irlande.

Enfin il y eu une soirée pour fêter mon départ et ce fut l'heure des aux revoir. 

 

Des découvertes!

 

 

Alors là ! on ne peut pas débarquer en Irlande sans s'intéresser à leur sport national: Le Hurling

Je vais tenter de vous expliquer les règles de ce sport étrange qui mélange le foot, le rugby et le criquet... Deux équipes de 15 joueurs s'affrontent sur un terrain de football, il y a dans chaque équipe un gardien de but, six défenseurs, deux milieux de terrain et six attanquant. Deux buts se trouvent aux extrémités, ce sont des buts de football surmontés des grandes barres que l'on retrouvent au rugby.

Pour marquer la balle dois passer entre les deux poteaux. 

Le Hurling se joue avec le hurley (qui est une batte en bois), les mains et parfois même les pieds... bref, c'est à voir!

 

L'irlande est un très beau pays, il ne faut pas se le cacher. Pour ma part j'ai commencé par visiter Cork et ses monuments comme la fameuse prison, le musée du beurre, l'université qui est une copie conforme de celle se trouvant à Dublin, lieu de tournage de Poudlard... mais aussi les boutiques.

Pour s'immerger pleinement dans la culture irlandaise, j'ai également participé à des cours de danse irlandaise! 

 

Ma plus grande semaine concernant les visites est lorsque mes parents sont venus me rendre visite mi-avril où nous avons loué une voiture.

Pour mon dernier weekend, Beata m'a emmenée camper près d'un lac, ça restera un de mes meilleurs souvenirs. J'y ai découvert le camping sauvage, au feu de camp et saucisses à la broche. 

 

Entre tout ça, on peut rajouter des centaines de soirées entre amis, des litres et des litres de bières bus, et beaucoup de fous rires et bons moments :-).

 

 

 

Please reload