January 25, 2016

January 18, 2016

January 15, 2016

December 18, 2015

November 6, 2015

Please reload

Recent Posts

Eastbourne

January 15, 2016

1/6
Please reload

Featured Posts

Direction la Pologne !

November 6, 2015

Dylan est parti deux mois en Service Volontaire européen dans la ville de Minsk Mazowiecki. Il conseille à tous ceux qui hésitent encore à partir de tenter l'expérience! Il témoigne. 

 

Pourquoi partir en SVE en Pologne? 

 

 

C'est après trois ans d'échanges avec la maison de l'Europe que j'ai pris la ferme décision de partir au plus vite à l'étranger. Malgré le fait que le pays dans lequel je me suis engagé à partir ne m'attirait guère, je n'éprouve aujourd'hui aucun regret d'y avoir séjourné.

Partir à la recherche de la confiance en soi, à la découverte de ma capacité à vivre en milieu inconnu sans soutien à proximité … Voilà ce qui présentait pour moi une réelle motivation.

 

 

J'ai par conséquent atterrit

à Minsk Mazowiecki le 25 juin 2015 pour un projet intitulé « sky is the limit » au sein de la fondation EBU.

La première difficulté pour moi fut de communiquer avec ma mentor, qui m'attendait sagement mais à la fois toute excitée à l'aéroport.

Exclut le polonais à ce stade de l'aventure, la communication se fait tant bien que mal en anglais. 

Et pourtant, après deux mois à s'efforcer de communiquer en anglais on atteint plutôt un bon niveau. A tel point, que dans trois mois je tente de passer le fameux TOEIC.

Alors n'ayez pas peur de paraître ridicule les premiers jours en essayant de vous faire comprendre par des gestes ou en désignant les choses du doigt.

 

A quoi m'attendais-je en partant en Pologne?

 

 

Et bien pour faire simple, ce serait un pays pauvre avec des températures glaciales. Pas de quoi me faire rêver donc.

Quelle belle erreur j'ai faite … La Pologne n'est tout d'abords pas un pays pauvre, je dirais plutôt qu'il se développe petit à petit. N'oublions pas tout de même que ce pays n'est « libre » que depuis seulement 26 ans. La mentalité des habitants s'en fait d'ailleurs ressentir.

Quand au climat, croyez-moi ou non mais nous avons passé l'été sous une chaleur assommante. Quarante degrés et un soleil plus que présent.

Et qui dit climat continental, dit fortes chaleurs l'été et grand froid l'hiver. Tout ce qu'il y a de plus normal.

 

 

L'hébergement

 

Passons maintenant à