January 25, 2016

January 18, 2016

January 15, 2016

December 18, 2015

November 6, 2015

Please reload

Recent Posts

Eastbourne

January 15, 2016

1/6
Please reload

Featured Posts

Un SVE à Minsk Mazowiecki

June 24, 2016

Louis est parti deux mois en Pologne dans la ville de Minsk Mazowiecki en Service Volontaire Européen. Une expérience unique qu'il recommande à tous! Il nous raconte...

 

Le projet:
Fundacja EBU est une association basée sur l’échange interculturel et social autour du thème de la communication.


Directrice et coordinatrice : Eliza Bujalska


Équipe de Juillet à Août : 16 volontaires européens (Espagne, Irlande, Angleterre, Portugal, France, Belgique et Roumanie)


Bénévoles polonais et des mentors attribués à chaque volontaire européen (ils sont présents pour nous accompagner dans la vie quotidienne)

 


Missions principales :

  • Organisation d’événements autour de ton pays, pour les habitants de la ville.

  • Intervention pour les enfants de la ville en proposant des activités à la bibliothèque

  • Camp d'été en juillet: animation pour les 6-12 ans

  • HAPPY MINSK: proposition d'activités pour la ville au mois d'août (jeux, maquillage, animation, sport, ...)


La vie de tous les jours


La ville :
Minsk Mazowiecki est une petite ville (39000 habitants). L’association dans laquelle j’intervenais était connue par ses habitants car nous travaillions avec de nombreux partenaires (écoles, maison culturelle, associations etc)...

 

Régulièrement, je ressentais le besoin de profiter de mon temps libre, c’est pourquoi je me rendais dans le parc de la ville ou dans la capitale de Varsovie située à 50 minutes en train (3,5 euros). Varsovie, comme beaucoup de capitales, est une ville vivante, où l’on peut faire de nombreuses choses et rencontrer du monde.

 

J'adore cette ville et je souhaite y retourner !


Logement :
Pendant mon projet (Juillet et Août), j’ai habité avec 12 volontaires provenant de pays différents (Angleterre, Portugal, Espagne, Irlande, Roumanie, Belgique et France) dans une grande maison sur 3 étages en plein centre de la ville.

 

C'était vraiment génial !!!

 

 


Vie quotidienne :
Difficile de trouver ses repères au début. Pendant quelques jours, la langue était un blocage qui s'est très vite résorbé.

Par ailleurs, le soleil se levait à 3h du matin fin juin, une épreuve pour une maison sans volets et juste de simple rideau qui recouvre la moitié de la fenêtre (comme beaucoup de maison en Pologne).

La nourriture est un peu différente de la France et surtout par rapport à la viande...pour manger un steak il fallait aller dans un fast food puisque cela était impossible dans trouver dans notre fameuse supérette «TESCO».

Par la suite, j'ai pris mes marques dans la ville et dans la maison et tout s'est très bien passé même si le frigo dans la maison a parfois été très sale...


Langues :

"Les premiers jours furent difficiles"


Très nulle en langues depuis toujours, le SVE m’a permis de changer cette représentation.

Une fois sur place, je ne cache pas que les premiers jours furent difficiles, mais je n’ai pas eu le choix que de m’adapter. C’est avec mes collocs que j’ai le plus progressé. Mes amies Irlandaises et Espagnoles ont pris le temps de m’apprendre au quotidien car nous devions communiquer sur des sujets de la vie quotidienne et du travail. C’est petit à petit que j’ai progressé.

Maintenant, je suis capable de m’exprimer en anglais beaucoup mieux qu'avant, ce que je souhaitais avant de partir. En ce qui concerne le polonais, j’ai appris quelques mots en 2 mois (bonjour, merci, au revoir), ce qui me permettait de me débrouiller au supermarché par exemple.


Vacances :
A la fin des deux mois, une semaine nous a été réservé. L’occasion pour moi de voyager à travers toute la Pologne.

J'ai commencé par Varsovie (que j'avais déjà visiter auparavant), Cracovie, Zakopane, Wroclaw, Lódz, Gdansk et Sopot.

 

Les temps forts


La vie en collectivité :

"Une expérience que je n'oublierai jamais"


 

J’ai habité dans une maison avec 12 volontaires. Une expérience que je n’oublierai jamais. C’est presque impossible d’expliquer exactement comment la vie se passait à ce moment. Nous avions chacun trouvé notre organisation. Pour ma part, je suis plutôt sociable et très actif. Je fut agréablement surpris car la maison était sans cesse vivante, nous partagions nos cultures, notre langue... Une expérience et des rencontres incroyables !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'oublierais jamais Marina (26 ans), Cris (26 ans) et Estefi (30 ans), trois espagnoles formidables qui étaient toutes les 3 plus vieilles que moi alors j'étais un peu leur petit frère. Mais aussi Claire (19 ans) et Hazel (17 ans) les deux Irlandaises avec un cœur énorme et qui aimait profiter de la vie comme moi. Et bien entendu Charlène (23 ans), la petite bretonne avec laquelle j'ai eu une réelle complicité pendant ces deux mois!

 


Je reverrais ces gens, j'en suis certain !!!


La vie pas chère :
Du fait de son coût de vie, j’ai été ravie de vivre en Pologne. En effet, n’ayant pas beaucoup de sous de côté avant de partir, j’ai pu vivre aisément sur place, et voyager ! Je pense même dire que je connais maintenant mieux la Pologne que la France.

Je ne cache pas non plus que le travail était aussi intense, mais avec quand même quelques jours de repos.

Les restaurants et sorties sont donc faisables car pas chers. Nous nous rendions très souvent à Varsovie pour faire la fête avec les boites de nuit en pleine air qui bordait la Vistule.

 


Mes apprentissages

  • Expériences au travail

  • Découverte d'une nouvelle culture, ce qui me rends beaucoup plus souple

  • Notion d'une langue étrangère et la progression de mon niveau d'anglais

  • La vie en collectivité

  • Les nombreuses rencontres

  • Les voyages

  • Le développement personnel


Confidences

  • Les Vierges Marie dans la ville, le manque de volet sur les maisons, le fait que le soleil se lève très tôt le matin, les polonais qui ne savent pas conduire, les caméras devant les maisons, une seule personne de couleur de peau noire dans la ville (Français en plus!!), plus de 40 degrés pendant 1 mois, les magasins d'alcool ouvert 24h/24 et 7j/7, le fait qu'il n'y est pas de steak haché, des pâtes avec des fraises, la beauté de ce pays tant de choses surprenantes...

 

  • J’ai aussi pu partir au festival WOODSTOCK (du 30 Juillet au 02 Août), qui est un festival énorme et gratuit en Pologne. C'est l'un des plus gros festivals de rock au monde qui se trouve à la frontière avec l'Allemagne à Kostrzyn nad Odrą et a regroupé 750.000 personnes cette année ! Il est organisé par l'une des plus grosses associations de charité en Pologne. 

Une expérience inoubliable à mes yeux !

 

 

  • Visite des camps de concentration nazis d’Auschwitz avec une guide très intéressante et enrichissante qui en plus de nous expliquer ce massacre,. Cela nous a aussi fait réfléchir sur la relation entre ce massacre datant des années 40 et le monde actuel.

 

  • Les karaokés tous les jeudis soirs autour de «Piwo» ou tous les volontaires se détendaient et s'amusaient ensemble !

 

  • L'attachements aux enfants, ma première semaine sur le thème des « power rangers » a pour moi été la meilleure ! Nous avons fais équipe avec Estefi dans la green team.

     

     

     

Remerciements
Je remercie Pauline Vignault et Vincent Cruder mes coordinateurs pour cette aventure inoubliable. Ils ont su répondre à mes attentes et je les remercie. Une expérience à avoir au moins une fois dans sa vie, peut importe le pays ou le projet.

Sans regret !

Il faut faire connaître le SVE car c'est vraiment enrichissant personnellement.

 

 

Please reload

Follow Us